Manifesto

Nous faisons défiler, cliquons et tapotons sur nos écrans en nous demandant depuis combien de temps nous sommes là, devant cette lumière bleue qui nous empêche de dormir.
Il est devenu de plus en plus difficile de simplement ranger son téléphone dans un tiroir.

Notre précieuse attention est détournée, attaquée. Notre capacité à se concentrer à beaucoup de mal à rivaliser avec l’irrésistible design addictif de cette dernière application.
On nous fait l’éloge de distractions numériques qui peuvent substituer l’ennuie à n’importe quel moment de la journée.

Tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, qui est de ne pas savoir demeurer en repos, dans une chambre.

Blaise Pascal

Le résultat est une épidémie mondiale de distraction qui est en train de provoquer une dégradation de notre humanité.

Pourquoi accepter d’être victime de la technologie ? Nous avons le pouvoir de nous libérer de cette emprise. Et la liberté qu’elle crée n’est pas seulement le remède à nos maux, c’est la porte d’entrée vers ce que nous recherchons le plus. Une véritable connexion humaine. Et une reconnexion avec notre vraie nature.

En effet, rien ne peut remplacer de vraies relations. L’ennui est utile. Et la concentration est le nouveau super pouvoir.
[Cliquez ici pour tweeter ça]

Minimalist Digital est un contre-mouvement face à notre dépendance numérique.

Être un minimaliste digital est un choix conscient, celui de considérer les nouvelles technologies comme des outils à utiliser pour soutenir des choses auxquelles l’on attache une grande valeur, et non comme des sources de valeur en soi.

C’est le fait de ne pas accepter d’échanger son temps de cerveau disponible contre un petit bénéfice offert par cette nouvelle app. Mais plutôt de s’intéresser à l’application des nouvelles technologies de manière très sélective et intentionnelle, qui permet de réaliser de grands gains.

C’est d’être à l’aise de manquer la dernière série que tout le monde a vu ou de ne pas être au courant du dernier tweet de Donald Trump.

C’est de sortir dans la rue avec des oreilles et des yeux grands ouverts, contemplatifs et attentifs à ce qui nous entourent.

C’est d’embrasser l’endroit où nous sommes, de créer des souvenirs avec les personnes avec qui l’on est au lieu d’essayer constamment de suivre et commenter le feed des autres.

C’est de se plonger régulièrement dans une activité manuelle, sportive ou dans un bon bouquin qui nous transportent.

C’est de prendre le temps de réfléchir et de se demander qui sont réellement les personnes qui nous font oublier de vérifier notre téléphone.

La clef de cette philosophie est d’accepter que ce n’est pas une question de technologie, mais plutôt de qualité de vie.

Ce blog a pour vocation de vous aider à simplifier votre vie numérique et placer l’humain au cœur de la transformation digitale.

En termes simples, les humains ne sont pas câblés pour être constamment connectés.

Cal Newport

fr_FRFrançais